L’Oeuvre du Seigneur parmi les Apôtres. Chronologie des 19e et 20e siècles



telle qu’elle a été accomplie dans les Communautés catholiques apostoliques u cours des XIXe et XXe siècles. Sa naissance, son développement et son achèvement. Un exposé sous forme de table chronologique.

Livre DIN A 4 - relié - couverture similicuir, avec impression en or sur le plat et le dos. Edition 2010 - 155 pages

18,- € sans frais de port.  


Introduction.

Le 3 février 2001, il y avait 100 ans que décédait le dernier Apôtre du mouvement catholique apostoliques, Francis Valentine Woodhouse. Son décès marque la fin de la plus importante période de l’un des plus intéressants mouvements de l’Histoire ecclésiastique des temps modernes - les Communautés catholiques apostoliques. Apparues après les années suivant 1830, ces communautés découlent d’un mouvement d’éveil prophétique-charismatique en Ecosse et en Angleterre, qui était marqué par l’attente du Retour prochain de Jésus-Christ. La caractéristique de ces communautés était le rétablissement de ministères paléochrétiens (Eph. 4,11), ainsi que défendre l’unité et la perfection de la Chrétienté. La nouveauté était, avant tout, le rétablissement de l’Apostolat, auquel était imputé une signification œcuménique et eschatologique décisive. La conviction des Communautés catholiques apostoliques, d’être une ‘Œuvre du Seigneur’ destinée à l’achèvement de Son Eglise mondialement divisée, enracine dans la conscience de leurs Apôtres, qui considéraient comme étant leur tâche divine, de mener la Chrétienté à l’unité de la foi, à ‘una sancta, catholica et apostolica ecclesia’ (Confession de foi - Credo - symbole de Nicée-Constantinople) et d’aller comme une ‘épouse parée’ à la rencontre du Christ lors de Son Retour (Ap 21,2).

La présente chronologie authentique vise à remémorer ce mouvement impressionnant.